Pars vite et reviens tard – Fred Vargas

Encore une première fois pour moi avec la lecture d’un Vargas, en plus ça tombe bien c’est son premier. 

 Le résumé : 

D’étranges signes tracés à la peinture noire sur des portes dans tout Paris. À première vue, on pourrait croire à l’oeuvre d’un tagueur. Le commissaire Adamsberg, lui, y décèle une menace sourde, un relent maléfique. 

De son côté, Joss Le Guérin, le Crieur de la place Edgar-Quinet, se demande qui glisse dans sa boîte à message d’incomprehensibles annonces. Certains billets sont en latin, d’autres semblent copiés sur des ouvrages vieux de plusieurs siècles. Et tous prédisent le retour d’un fléau venu du fond des âges…

 
La lecture : 

Je l’ai commencé un soir et je me suis rendu compte qu’avec la fatigue ou que sais-je, j’avais mal démarré et rien bité au truc. Dans mon esprit avec cette histoire de crieur (oui oui cet homme qui crie les nouvelles du jour sur une place), je me croyais au Moyen-Âge. Donc c’était bien jusqu’à ce que ça parle d’ordinateur et la j’étais perdue. Donc en fait c’est juste une histoire contemporaine mais un homme a décidé de remettre au goût du jour ce métier en l’exercant…… Ok !!!!!! Bref anecdote de la lectrice qui comprend rien 

 Avis : 

Bien évidemment, vu mon anecdote j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire (oui la fatigue hein). Et une fois dedans, c’est allé super vite, les infos s’enchainent, je me suis pas ennuyé. 

Alors étonnamment, j’ai pas du tout l’impression que c’est une femme qui écrit. Le style est un peu brut et direct, pas de phrases à rallonge. En prime, les personnages principaux sont masculins, très peu de protagonistes féminins. Les réflexions des perso sont par conséquent typiquement masculines avec une touche de machisme et ça tombe pas dans du sentimentalisme dans les interactions entre les personnages. Bref on y voit que du feu, j’ai plus l’impression que c’est un mec qui raconte. 

Bonne histoire, bien ficelée. Quand arrivé le dénouement, il y a pas une impression d’un truc abracadabrant, mais réel, tu comprends pourquoi ça s’est passé comme ça, donc c’est assez plaisant. 

Le sujet de l’enquête c’est la peste, et pour le côté historique, j’ai bien aimé comme elle en parle, elle explique clairement en quoi c’est important pour l’avancée de l’enquête. Il y a pas juste une impression d’ouvrir un manuel d’histoire. 

 En bref : 

 J’ai passé un bon moment, une jolie écriture avec un sujet intéressant. Le temps est passé vite, alors que j’étais assez sceptique vu que j’ en avais jamais lu. En prime, il est pas dérangeant à lire comme j’ai déjà pu avoir un sentiment de malaise avec d’autres lectures. Après l’avoir fini, on arrive à passer à autre chose, on est pas en état de choc. Bonne lecture je comprend mieux son succès  😊 

Au top !! Et vous ????

Publicités

7 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s