Christian Jacq – Et l’Egypte s’éveilla, Tome 1 : La guerre des clans

Trouvé dans une bibliothèque libre, j’ai lu ce roman de Jacq. Au collège, j’avais lu La fiancée du Nil et en garde un bon souvenir donc j’ai essayé. Je connaissais pas ce cycle en particulier mais avait entendu parler de L’affaire Toutankhamon. Je découvre qu’il a déjà écrit des dizaines de romans, des sagas, des essais… bref l’Egypte c’est son truc 

Le résumé : 

 Vers 3500 avant J.-C.

L’Egypte est la proie de plusieurs clans qui s’entre-dechirent. Dans les marais du Nord, le village du jeune Narmer est attaqué, tous les habitants sont massacrés, le Clan Coquillage anéanti. Sauvé in extremis par une petite voyante sauvagement assassinée, Narmer se juré de la venger et part vers un monde inconnu. Mais il doit d’abord traverser la vallée des Entraves, dont aucun humain n’est sorti vivant.

L’ancêtre, messager des dieux, fixe au jeune homme sept étapes pour parvenir à construire un monde nouveau.

Sur sa route, Narmer rencontre un guerrier aussi séduisant qu’impitoyable : Scorpion. Le voici plongé au sein de la guerre des clans, entre le Nord et le Sud, la puissance de Taureau, la folie d’Oryx, la ruse de Crocodile, l’ambition de Lion, le mystère de Chacal…

Le résumé est vraiment énigmatique, et il a l’air d’avoir beaucoup de personnages différents, c’est à n’y rien comprendre

En réalité, la lecture se fait facilement, c’est fluide, et on comprend qui est qui, il n’y a pas de dynastie établie depuis des siècles avec tout l’arbre généalogique et en prime des noms impossibles à retenir. 

Très facile de s’embarquer dans le récit, notamment grâce à un début in médias res, qui fixe tout de suite l’ambiance. 

Par contre, il y a un truc que j’ai pas capté mais qui ne m’a pas dérangé. Il y a plusieurs clans et par exemple le clan Taureau est dirigé par Taureau mais je ne sais pas si c’est le surnom d’un homme ou si c’est réellement un Taureau animal qui dirige. Cette confusion a donné lieu a une lecture qui m’a beaucoup fait rire, mon imagination donnant naissance à des hybrides. 

La réalité de la guerre se mélange à la spiritualité de la religion polythéiste, avec en bonus des personnages sympas, de l’action, une petite histoire d’amour et des paysages très présents. Un peu de tout et c’est bien comme ça 😊

Bonne lecture en tout cas, et vous ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s