Le livre sans nom par on ne sait pas qui

Étant en licence pro librairie, avec la classe on a du être bénévole sur le festival sans nom, à Mulhouse. C’est à ce moment là que l’organisateur expliqua que ce festival porte ce nom en hommage à ce livre, le fameux livre sans nom. Il nous présente ce livre en disant, qu’il est complètement déjanté dans le genre scénario de Tarantino, bref je voulais le lire 

Le résumé : 

Santa Mondega, une ville d’Amerique du Sud oubliée du reste du monde, ou sommeillent de terribles secrets…

Un serial killer assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique livre sans nom…

La seule victime encore vivante du tueur se réveille, amnésique, après cinq ans de coma.

Deux flics très spéciaux, des barons du crime, des moines férus d’arts martiaux, une pierre précieuse à la valeur inestimable…

Personnellement, le résumé me donnait bien envie et laisse pressentir le côté bordélique du roman. 

Deux flics qui découvrent de plus en plus de cadavre. Un de ces flics est monomaniaque et veut tout mettre sur le dos du Bourbon kid, qui est un personnage énigmatique, et devient comme fou lorsqu’il boit du Bourbon. 5 ans auparavant ce type étrange avait tué tout le monde dans un bar après avoir bu son Bourbon. 

Ce que j’aime dans le récit, c’est que les personnages apparaissent progressivement, tout part du Bourbon kid mais au fil du récit, les flics vont voir d’autres personnages pour se souvenir de la scène du bar et ainsi de suite. Bref l’apparition des personnages est sympa, il s’agit d’un cercle de mecs qui font des magouilles et des crimes à droite à gauche, donc au bout d’un moment on pourrait se perdre mais c’est pas le cas. 

On m’en avait déjà parlé de ce livre donc j’étais avertie. Il ne faut vraiment pas le prendre au premier degré, certains agissements de personnages sont incompréhensibles. Le Bourbon kid tue les gens à tour de bras et on ne comprend pas tout de suite pourquoi. De meme, le récit part dans le fantastique à un moment, il faut le savoir car cela peut surprendre, perso ça m’a pas dérangé et j’ai compris pourquoi certaines personnes pensent que c’est Tarantino qui pourrait l’avoir écrit. Il y a une dimension déjanté comme dans le film Une nuit en enfer de Tarantino justement. 

Beaucoup d’hémoglobine, et des scènes très visuelles. J’aime bien qu’à la fin du livre notre vision des personnages ait changé, ce n’est pas un livre à dimension manichéenne comme on pourrait le croire au début. Il y a un côté un peu Old school dans ce récit je trouve. 

Bref, il s’est lu vite, c’était sympa, on s’ennuie pas. J’aime bien la mise en abime, le livre sans nom parle d’un livre sans nom et anonyme. Le fait que ce livre soit anonyme apporte beaucoup à son côté mythique. 

Et vous, vous connaissez ? 

Publicités

14 commentaires

  1. Je me souviens l’avoir lu, il y a plusieurs années déjà. Comme toi, je l’ai lu vite, l’histoire, il faut le dire s’y prête. C’est une lecture sympas, surtout pendant cette période estivale.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s