Le Caravage – Milo Manara

Le tome 2 étant sorti récemment, cette BD à attiré mon attention car je connais peu cet artiste mais l’album est magnifique

Le résumé : 

L’album s’ouvre sur un edito d’un historien de l’art qui a aidé au scénario. Dans l’édition justement, il explique qu’il a fait le choix d’une transparence et d’une honnêteté sur l’histoire de sa vie. L’edito est très intéressant pour comprendre les choix qui ont été faits dans l’album

Le Caravage débarque à Rome et possède un sens aigu de la justice. Très vite, il se bat avec des gens méprisants et qui sont souvent d’un rang supérieur, ce qui ne l’empeche pas de s’en mêler. Il va connaître rapidement aussi des problèmes avec la justice 

Il rencontre une jeune femme qu’il aime beaucoup peindre mais c’est une catin, il essaye de lui faire changer de vie et tombe toujours sur son mac puis elle se fait punir, cela énerve Le Caravage et rebelote

Il peint tout le temps, partout et surtout des portraits, il prend beaucoup de soin à choisir ses figurants pour faire des mises en scènes à reproduire. Il semble fasciné par la lumière 

Avis : 

Ce fut assez intéressant. La BD est à tomber, au niveau des dessins. Les reproductions de tableaux sont renversantes. Par moment, le dessin est similaire à une peinture. Le Caravage semble être un artiste complexe et mystérieux, ce qui est sympa car je n’aime pas les personnages trop lisse. 

Ça s’annonce bien. Affaire à suivre 

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s