La vraie vie – Adeline Dieudonné

Première lecture de l’année. Bonne année à tous 🎉 (je ferais sûrement un article revenant sur l’année passée)

J’ai vu ce livre un peu partout en librairie, sur la blogosphère etc… Et il se trouve qu’on me l’a offert à noël, ce qui est vraiment une bonne raison pour se lancer dans sa lecture.

Le résumé :

On ne peut pas dire que c’était une lecture de tout repos. Au début, j’ai mis un peu de temps à rentrer dans l’histoire. J’avais un peu de mal à me faire à l’idée de vouloir « remonter le temps ». Je prenais ça pour un rêve d’enfant et j’étais triste pour elle qu’elle y croit si fort.

Et oui, je ne sais pas quel est le nom de la narratrice. Une jeune fille de 10 ans, au début du récit. C’est vraiment fou, car dans le résumé, ça m’a interpellé de ne pas voir le prénom de la fille. Une fois dans le bouquin, ça ne m’a plus du tout dérangé, ni même effleuré l’esprit mais maintenant que je dois en parler, je me rends compte que je n’ai aucune idée du prénom de cette gamine. C’est quand même dingue de tellement se prendre au jeu de la narration. Comme quoi, ce récit est plus qu’etonnant

L’ambiance est assez sombre. Les violences à la maison sont nombreuses et le père est alcoolique. Heureusement, très vite Bidulette (Oui ben on fait comme on peut 😥) va réussir à se détacher de ce climat hostile grâce à son petit frère, puis à une mission qu’elle se fixe. Son petit chien, et par la suite sa curiosité avide des sciences vont permettre à sa joie de vivre de perdurer et de s’épanouir

Malheureusement, un événement va faire basculer les choses. Elle qui se croyait hors d’atteinte et insignifiante aux yeux de son père va très vite comprendre qu’il a d’autres projets pour elle. Bidulette, va découvrir le monstre de rage qu’elle cache depuis trop longtemps. Cela n’a que trop duré, Bidulette ne veut plus se taire, ni endurer, elle a bien l’intention de s’imposer.

Un roman percutant. Une histoire originale et je suis vraiment reconnaissante envers l’auteur qu’elle n’ait pas choisi la voie des sévices sexuels pour ses personnages. Tous les personnages sont malheureusement si réels car ni blanc ni noir mais tout en nuances. Un récit d’un très grand réalisme, qui parle des enfants mais surtout de leur place dans une famille et comment sortir de sa condition quand tout vous tire vers le bas.

Je conseille vraiment car c’est le récit d’une gamine qui fait des choix de vie mais surtout avec une très grande lucidité sur la vie cruelle qui l’entoure. Ce n’est pas juste un bouquin triste et ça c’est vraiment chouette

Publicités

8 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s